Corentin
Aiguilleur Du Rail
Secteur d'activité Circulation ferroviaire

Profil de Corentin

Expériences

Après un Bac ES je me suis dirigé vers le ferroviaire !
J'ai toujours adoré les trains. J'ai passé un Bac Économique et Social en 2013, puis j'ai entamé des études de Langues. Mais l'univers Fac ne me convenait pas du tout et je voulais apprendre autre chose de plus concret et de moins scolaire.
J'ai découvert en me rendant à l'école de la circulation ferroviaire de Nancy la formation en alternance "ATEF" (Agent de Transport et d'Exploitation Ferroviaire), un partenariat entre SNCF et l’Éducation Nationale permettant en un an d'aboutir au métier d'Aiguilleur(e) du Rail. Cette formation présente l'avantage d'alterner des cours théoriques de grande qualité à l'école SNCF, et des stages sur le terrain pour mettre en œuvre nos connaissances. Cela permet d'enrichir sa connaissance de l'entreprise, le tout entrecoupé de semaines en CFA pour y suivre des cours de physique, langues, informatique afin d'être préparé au mieux à rejoindre le monde du travail...
Je suis maintenant embauché en CDI chez SNCF depuis l'été 2015 où j'exerce un métier avec de grandes responsabilités mais tellement passionnant !

Poste actuel

Je fais circuler les trains à l'heure et en toute sécurité !
Mon travail consiste à gérer le trafic ferroviaire sur une zone géographique bien définie. Je travaille avec des roulements en 2x8, soit en matinée à partir de 4h soit en soirée jusque 22h par exemple. Et ce, n'importe quel jour, que ce soit en semaine, en weekend, jour férié ou vacances scolaires puisque les trains ne s'arrêtent jamais de rouler!
Je suis réserviste, ce qui m'impose d'être joignable tout le temps pour faire des remplacements au pied levé si besoin, mais cela me permet de travailler sur 4 secteurs circulation différents, avec des technologies différentes, ce qui est enrichissant. De plus, je parle l'Allemand, je suis donc apte à travailler sur les postes frontière qui font circuler des trains Allemands en France !

Je suis également formé à d'autres tâches, comme faire manœuvrer des trains, garder un passage à niveau, faire le graissage des aiguillages, mais aussi donner le départ des trains sur le quai et d'autres encore!
Si le respect de l'horaire est bien sûr important, la sécurité des circulations ferroviaires passe avant tout. Un incident de circulation pourrait très vite avoir un effet "boule de neige" et engendrer des situations complexes à gérer. Il faut aussi être très conscient des conséquences de nos décisions sur le terrain car nous avons des vies entre les mains, que ce soit celles des voyageurs ou du personnel SNCF, et cela à la fois dans les trains et sur les voies.

S'il y a bien un mot qui prime sur le reste dans mon métier, c'est "sécurité". Il faut donc rester vigilant en toutes circonstances.

Motivations

Être au cœur du système ferroviaire français !
J'ai la chance, dans mon métier, d'être à la croisée de tous les autres métiers SNCF (ou presque) !
On travaille en collaboration avec beaucoup d'autres métiers, comme la régulation du trafic, le service électrique, le service de maintenance, les télécoms, les agents de l'escale, les agents de la vente, la SuGe (Surveillance Générale), les conducteurs et contrôleurs, etc.
C'est très enrichissant, à la fois sur le plan personnel et sur le plan professionnel, on apprend beaucoup de choses au contact des autres. Ce ne sont pas forcément toujours des choses utiles pour le métier qu'on exerce, mais toujours intéressantes pour notre culture générale ferroviaire.
Dans ce métier, on se sent vraiment au sein d'une très grande famille, et pas seulement une famille limitée à un métier unique.

Conseils

Ne pas abandonner devant la charge de travail !
C'est quelque chose qui peut être déroutant pour certains au premier abord. Pour apprendre ce métier, il faut travailler durement et ne pas ménager sa peine. Pour parvenir à exercer seul dans un poste, il faut commencer par connaître par cœur de nombreux règlements techniques. Même si c'est un travail éprouvant que de passer de nombreuses nuits blanches plongé dans ces textes, le jeu en vaut largement la chandelle !
Alors il ne faut pas se décourager et persévérer, trouver son rythme et sa méthode de travail et faire de son mieux à l'examen !

Réussites

De quoi suis-je le plus fier ? De mon métier bien sûr !
Ma plus grande réussite est à mon sens d'avoir trouvé un emploi qui me convient tellement que je vais au travail avec plaisir.
Quelques années après avoir fini l'école, me voilà dans une entreprise présente un peu partout sur la surface du globe, en expansion constante et forte de près de 150 000 salariés (et 100 000 de plus dans ses différentes filiales) et riche de toute la diversité qui va avec !
Par ailleurs, ce choix de métier m’a permis d'être autonome financièrement, ce qui n’est pas encore le cas de tous mes amis actuellement !

Et c'est dans ce cadre que j'ai retenu l'attention pour participer au tournage d'une vidéo sur mon métier, pour l'expliquer au public et tenter de déclencher des vocations. Et c'est quelque chose qui me rend fier et je suis heureux de pouvoir m'investir dans l'entreprise de différentes façons.

SNCF

Notre cœur de métier, c’est le train ; mais pas que le train. Notre Groupe à vocation de service public propose une offre complète de solutions de mobilité, grâce à ses cinq métiers :
SNCF RÉSEAU, SNCF VOYAGEURS, KEOLIS, SNCF Logistics,SNCF IMMOBILIER

Visiter le site