Antoine
Conducteur De Train
Secteur d'activité Conduite

Profil de Antoine

Expériences

D'une sortie de route scolaire...à une carrière sur des rails !
Après un échec scolaire en filière STG, j'ai découvert SNCF en faisant mes stages de BEP et Bac Pro filière Électrotechnique au sein d'un Technicentre (maintenance du matériel roulant) pour mes périodes en entreprise. J'ai repris confiance en moi. À l'obtention de mon Bac Pro mention européenne/mention Bien, j’ai été recruté en tant que commercial à bord des trains comme saisonnier (CDD). J'ai signé Mon premier CDI avec la société VFLI, filiale du groupe SNCF, en tant qu'agent formation/chargé de compte (c’est un métier multi-cartes chef de manœuvre, reconnaisseur, agent d’accompagnement…ainsi que gestion de l'interface avec le client pour l'organisation des envois et réceptions de trains). Au Fret cette expérience m'a permis d'être directement confronté aux clients exigeants du monde professionnel. Ce fût une expérience très enrichissante, car réalisée sur un site assez exceptionnel, au Boulou. Il s’agit du site de l’autoroute ferroviaire Viia, donc grande technicité et première en France.

Par la suite, j'ai été recruté définitivement en 2010 par la maison mère SNCF, en région Bretagne, pour intégrer une formation de conducteur de trains pour l'activité TER. J'ai obtenu ma licence de conduite en 2011. J'ai été affecté en Bretagne donc, puis à Chambéry et enfin à Toulouse.
Je suis maintenant conducteur de ligne/instructeur ligne pour la branche Proximités soit les TER au sein de SNCF.

Poste actuel

Je conduis des trains de ligne pour SNCF, activité TER.
J'assure la préparation et la conduite des trains en région Occitanie.
L'exigence du métier en termes de rigueur est importante : horaires décalés, sécurité. En tant que conducteur, vous êtes chargé du bon fonctionnement de l'ensemble des équipements : freins, contrôle de vitesse. Vous devez connaitre sur le bout des doigts et appliquer des dizaines de procédures.
Le métier est aussi exigeant en termes de rythme, puisque vous travaillez en horaires décalés et avez parfois votre planning assez tard.
Mais sincèrement, je suis dans le plus beau bureau du monde, témoin de paysages et de scènes auxquels personne d'autre n'assiste. Donc clairement, le jeu en vaut la chandelle !

Motivations

Être acteur d'un groupe solide avec de fortes possibilités d'évolution
En tant que conducteur, vous serez un acteur central du système ferroviaire, à la croisée des métiers. Et puis, parcourir le réseau, croiser de nouveaux visages tous les jours, voir défiler les paysages de la première destination touristique au monde, c'est quand même vraiment très excitant. Le métier exige d'être humble : beaucoup de poids repose sur vos épaules. Mais en même temps vous pouvez être fier, car conduire des centaines de personnes à l'heure, dans les conditions de sécurité et de confort optimales n'est pas donné à tout le monde.

Entrer chez SNCF, quelque soit le poste, c'est aussi l'assurance d'être dans un groupe dynamique et de pouvoir évoluer tout au long de sa carrière.
Les agents ont tous la possibilité de passer des examens internes, de valoriser leurs acquis, de changer de métier (parmi les quelques 150 qui composent l'entreprise). Loin d'être une carrière figée !

Conseils

Soyez vous-même !
Passons rapidement sur des exigences évidentes : stupéfiants et alcool sont bien entendu à proscrire du quotidien ! Une bonne hygiène de vie est nécessaire, mais être un athlète ne sert à rien.

Mais être aspirant conducteur, c'est surtout se préparer à un long parcours durant lequel vous serez "testé" jusqu'à l'obtention de votre licence. Prêt ? Surtout restez vous-même. Aucune des étapes à passer n'est difficile, mais elles exigent toutes que vous soyez parfaitement concentré sur votre objectif de réussite.

Réussites

Mon premier train...évidemment !
Lorsque, licence en poche, j'ai été "lâché" pour la première fois, l'excitation à son comble à fait un peu de place à l'appréhension. Serais-je à la hauteur ? Après des mois et des mois d'apprentissage, de stages, de milliers et milliers de lignes de règlements digérées, le doute refait toujours un peu surface. En fait, le jour où vous avez passé votre examen, il n'y avait aucun doute pour les cadres l'ayant validé : si vous êtes arrivé jusque là, c'est que vous êtes à votre place !
Le train se déroula sans encombre, mais avec la sensation de conduire un vélo, tellement la concentration avait occultée la présence des clients à bord. Une fois arrivé, j'ai passé la tête par la fenêtre et j'ai vu des centaines de personnes descendre l'escalier, casque sur les oreilles ou plongées dans leur lecture. Elles ne se souciaient pas de moi. J'ai vraiment pris conscience à quel point elles nous faisaient confiance. A quel point elles m'avaient fait confiance. J'étais conducteur de trains !

SNCF

Notre cœur de métier, c’est le train ; mais pas que le train. Notre Groupe à vocation de service public propose une offre complète de solutions de mobilité, grâce à ses cinq métiers :
SNCF RÉSEAU, SNCF VOYAGEURS, KEOLIS, SNCF Logistics,SNCF IMMOBILIER

Visiter le site