Cécilia
Cécilia
Régulatrice Sous-station

Profil de Cécilia

Expériences

Mon DUT GEII m'a donné des opportunités.
Après la validation de mon BAC STI génie électrotechnique, j'ai obtenu un DUT Génie Électrique et Informatique Industrielle.

J'ai ensuite enchaîné plusieurs jobs, en rapport ou non avec mon diplôme. J'ai été successivement monteuse bobineuse dans une startup, réceptionniste dans un camping, dépanneuse en électronique chez Sagem communication, femme de ménage, ou encore serveuse.

Si tous ces différents emplois ont l'air de ne rien avoir en commun avec ce que je fais actuellement, ils m'ont néanmoins permis d'apprendre le travail d'équipe, la relation clients, la rigueur et l'autonomie qu'exige le monde professionnel.

Enfin, deux ans et demi après l'obtention de mon DUT, j'ai intégré SNCF pour devenir Régulatrice sous-station.

Poste actuel

Je gère 1/6ème des caténaires primaires de France !
Les caténaires sont les lignes électriques qui servent à alimenter les trains.
Ces caténaires sont gérées à partir d'un Central sous-stations par un régulateur sous-stations. Il y a 15 Centraux sous-stations en France.

Le régulateur sous-stations s'assure du bon fonctionnement de ses installations en respectant la sécurité des biens et des personnes. Son objectif est d'optimiser son réseau électrique en fonction des divers travaux et incidents.

Au Central centre-ouest basé à Rennes où je travaille, nous sommes une équipe de 30 régulateurs sous-stations. 24h/24, nous gérons les lignes électriques des régions Bretagne, Centre et Pays de la Loire, ainsi que les LGV Paris - Rennes et Paris-Bordeaux.
Nous faisons partie du plus grand Central de France.

Nous travaillons sur des ordinateurs sur lesquels nos lignes sont représentées avec nos postes d'alimentation et les divers appareils que nous devons manœuvrer.
Nous sommes en relation téléphonique avec différents interlocuteurs ( agents alimentation des lignes électrifiées, agents caténaires, régulateurs transport, agents signalisation électrique, agent RTE, etc.) et chacun nous demande des travaux spécifiques. Notre rôle est d'accorder ces travaux sans pénaliser le trafic et en gardant la meilleure alimentation caténaires possible.

Nous gérons différents types de tensions électriques ( 1500 V, 25 kV...) suivant la zone géographique qui nous est attribuée chaque jour. Cela rend le travail moins monotone.

C'est un métier à responsabilité, où aucune journée ne ressemble à la précédente !

Motivations

De quoi sera fait aujourd'hui ?
Grâce à mon planning, je sais chaque jour sur quelle zone je vais travailler ( Bretagne, Centre ou LGV). Pour autant, je ne sais jamais comment va se passer ma journée !

Bien sûr, j'ai un planning de travaux, donc je peux anticiper pas mal de choses. Mais il y a une chose que je ne maîtrise pas : ce sont les incidents ! Ce moment où, en un coup de fil, un évènement remet en cause tout ce que nous avions prévu de faire. Il faut alors traiter l'urgence et mettre de côté tous les travaux que vous étiez en train de gérer.

Voilà ce qui me plaît le plus dans mon métier : gérer ces situations de crise. Même si je l'avoue, j'apprécie aussi quand ma séance de travail se déroule sans encombre et que tous les travaux sont livrés en temps, en heure et en toute sécurité !

Conseils

Se fixer un but et tout faire pour l'atteindre !
Quand on a un but, on sait où l'on va. C'est pour moi quelque chose d'important car si je ne m’étais pas fixé de but, je n'en serais pas là aujourd'hui.

Certes, parfois on peut rencontrer des échecs ou faire de mauvais choix. Mais il ne faut pas les prendre comme tels. Il vaut mieux en tirer les leçons. Rien n'est jamais parfait.

Les échecs doivent nous permettre de rebondir et de se fixer de nouveaux objectifs, qui seront peut- être cette fois les bons. Ils doivent nous faire grandir et avancer.

Rien n'arrive tout cuit dans le bec ! Il faut se donner les moyens d'atteindre ses objectifs, taper aux bonnes portes, solliciter les bonnes personnes, demander de l'aide lorsqu'on en a besoin, et un jour, on atteint son but.

Le secret est de se faire confiance.

Réussites

Avoir participé à la fusion de deux centraux.
A l'origine le Central centre-ouest est né de deux Centraux. Le Central de Rennes gérait la Bretagne et les Pays de Loire tandis que celui de Tours gérait la région Centre.

Chacun fonctionnait avec une technologie différente. Rennes était déjà informatisé alors que Tours fonctionnait avec un grand tableau et des boutons (appelé TCO : tableau à commande optique).

Avec le déploiement des lignes à grande vitesse Paris-Rennes et Paris-Bordeaux, il a été décidé de réunir ces deux centraux.

J'étais initialement basée à Tours. Avec mes collègues, qu'ils soient Tourangeaux ou Rennais, nous avons créé des groupes de travail afin d'harmoniser nos méthodes de travail et d'échanger sur nos compétences. Cela a été très enrichissant.

Ensuite, ils nous a fallu apprendre une nouvelle zone géographique que nous ne connaissions pas. Cela n'a pas été évident au départ mais nous avons tous gagné en compétence et en polyvalence !

C'est pour ainsi dire ma seconde réussite, la première étant d'être une femme dans ce milieu essentiellement masculin.

J'ai aussi réussi un nouveau défi dernièrement, celui de participé au rallye ECO-SOLIDAIRE CAP FEMINA AVENTURE. Cela ma permis de me dépasser une fois de plus et de sortir grandie de cette expérience.

SNCF

Notre cœur de métier, c’est le train ; mais pas que le train. Notre Groupe à vocation de service public propose une offre complète de solutions de mobilité, grâce à ses cinq métiers :
SNCF RÉSEAU, SNCF VOYAGEURS, KEOLIS, SNCF Logistics,SNCF IMMOBILIER

Visiter le site