Edouard
Technicien De Dépannage TGV.
Secteur d'activité Maintenance des trains

Profil de Edouard

Expériences

D'un BTS en Maintenance au dépannage des TGV Français !
J'ai commencé par un Bac Pro ELEEC (aujourd'hui appelé MELEEC) en 3 ans. J'ai effectué bon nombre de stages pendant ces trois ans.
Le monde cheminot s'est ouvert à moi en terminale lorsque j'ai pu effectuer mon stage final de 2 mois au sein du service de dépannage électrique du Technicentre de Montrouge (92), où j'accompagnais les agents sur les locomotives, rames et automotrices des réseaux banlieues et TER desservant la gare Montparnasse.

J'y ai réalisé mon étude de cas finale pour l’obtention du BAC, et celle-ci m'a notamment permis de décrocher mon diplôme avec une mention bien !

Après cela, j'ai intégré une promotion de BTS Maintenance des Systèmes à Versailles alors que je menais en parallèle des démarches pour entrer au sein du groupe SNCF. C'est alors qu'au début de ma deuxième année en BTS que SNCF m'a contacté pour un poste d'électricien dépanneur...Mais cette fois-ci au TGV... De là, mon aventure pouvait commencer !

Poste actuel

Sans moi, impossible pour un TGV de rouler à plus de 300km/h !
Sécurité, responsabilités, rigueur, autonomie et professionnalisme sont les maîtres-mots de mon métier.

Je travaille au sein du service de dépannage électrique du Technicentre Atlantique basé à Châtillon (92) dans le sud de Paris. Nous sommes, au sein de ce service, divisés en trois spécialités d'électriciens opérationnels intervenant sur rames :
-Les Traction Freinage (T/F) qui s'occupent des systèmes de motorisation et de freinage des trains.
-Les Auxiliaires Climatisation (A/C) qui s'occupent des systèmes de chauffage, de climatisation ainsi que des divers équipements au sein des espaces voyageurs.
-Les Commandes Sécurité (C/S), ma spécialité ! Une spécialité plus que particulière car soumise à des habilitations et des contrôles de connaissances exigeants. Celle-ci est à la croisée des domaines de l'infrastructure (SNCF Réseau) et de la traction (Conducteurs) car nous intervenons sur des systèmes qui agissent avec et grâce à des installations à la fois sur les voies et à bord du train !

Mon poste consiste à assurer les maintenances correctives et préventives dites, de niveau 2, des équipements de commande et de sécurité embarqués sur la flotte des TGV Atlantique, Ouigo, InOui et Locomotives de l'Axe Atlantique. Cependant depuis peu, nous avons la visite de certains matériels TER de la région Normandie (Regiolis).

Câblage, cartes électroniques, manutentions diverses, recherches et résolutions de panne, analyses de fichiers informatiques ou logique binaire et hexadécimale. Maintenir des TGV, c'est savoir jouer sur tous les tableaux de l'électrotechnique, de l'opération la plus banale comme un remplacement d'ampoule à la dépose du cœur d'un système. Attendez vous aussi à vivre l'expérience Digitale avec des opérations de maintenance dont la trame se fait sur tablette !

Le cœur de mon métier se constitue autour des systèmes embarqués qui permettent à un TGV de rouler de 300 à 320 Km/h en toute sécurité sur les lignes Françaises et Européennes (les fameux systèmes ERTMS et TVM300/430).
Je m'occupe également des systèmes qui permettent de contrôler la vitesse du train (le KVB) en permanence mais aussi de l'enregistrer et de la mesurer (une sorte de boite noire appelée ATESS ou ATEC suivant le type de rame).
Ma spécialité prend également en compte la radio permettant au conducteur de communiquer avec le sol, les annonces des personnels à bord, la VACMA (surnommée le système de "l'homme mort", celui ci sert à s'assurer que le conducteur est toujours conscient), les différents éléments constitutifs d'une cabine de conduite et enfin le Système Informatique Embarqué (SIE) d'une rame TGV.

Et oui, les TGV sont de gigantesques ordinateurs. La quasi intégralité des systèmes à bord est contrôlée et/ou relue par ce système qui est également capable de nous transmettre à distance l'état technique de la rame ! Grâce à lui, on évalue un gain de temps sur nos opérations d'environ 20% et donc, par ricochet, on améliore la fiabilité et la maintenabilité de nos rames ! La maintenance prédictive est bien là !

Les trains roulent jour et nuit tous les jours de l'année et on ne peut pas les entretenir quand bon nous semble, au risque de laisser nos voyageurs sans trains ! C'est pourquoi mon travail se déroule en horaires 3x8 (matinée, soirée, nuit) en comprenant certains weekend et jours fériés de l'année.

Mon poste est majoritairement sédentaire, intégré à une vacation de 9 techniciens (3 de chaque spécialité). Je travaille souvent seul sur rame même si certaines tâches obligent à travailler en binôme. Un grand climat d'entraide et de camaraderie règne au sein des équipes, nous nous aidons mutuellement suivant les tâches et la charge de travail.
D'ailleurs je peux être amené à me déplacer en dehors de l'enceinte de mon technicentre, parfois en province, afin d'aller secourir une rame endommagée ou incapable de circuler de nouveau sans une intervention de notre part.

Notre travail et ma spécialité sont exigeants et il y a peu de place pour l'erreur. Pour se faire, nous sommes régulièrement envoyés en formation.
Ces formations se déroulent généralement à l'extérieur de notre technicentre. Ainsi nous sommes amenés à nous déplacer dans toute la France au sein des pôles d'ingénierie du matériels (PIM) afin d'être formés par des spécialistes des systèmes. Nous sommes d'ailleurs en contact permanents avec eux afin d'établir des retours d'expérience (REX) sur certaines défaillances des systèmes dont ils ont l'expertise.
Ces formations débouchent pour certaines sur des habilitations qui sont renouvelées tous les 3 ans via une évaluation théorique et pratique dispensée en établissement.

En tant qu’Électricien Dépanneur, je suis souvent le dernier maillon de la chaîne avant qu'une rame TGV ne sorte de notre technicentre et qu'elle soit mise à quai pour accueillir les voyageurs.
Nous avons notamment cette responsabilité de rendre la rame techniquement impeccable pour assurer ses nombreux services !

Motivations

Je suis un maillon incontournable dans la circulation d'un TGV.
Ce qui me motive le plus dans mon métier ?

Le fait de se sentir utile à tous, le tout en restant dans l'ombre. C'est assez paradoxal mais sans nous, impossible pour les TGV de rouler avec 1000 personnes à bord avec tout ce que cela implique en termes de critères de confort et de sécurité. Nous sommes pleinement acteurs dans la circulation de ces trains uniques au monde de par nos opérations de maintenances préventives et correctives.

C'est aussi la diversité des tâches, tant dans l’exécution que dans les systèmes traités. On navigue entre les technologies et les époques en permanence. Lorsque je passe d'une locomotive diesel BB67200 de 1968 à une rame TGV 2N2 sérigraphiée iNoui fraîchement sortie des chaines Alstom de Belfort avec son lot de nouveautés, ce n'est pas anodin !

En plus d'être acteur de la circulation des rames, nous sommes également acteurs de leurs évolutions et de leurs technologies. Nos contacts permanents et enrichissants avec les ingénieurs en charge des nouveaux systèmes y sont pour beaucoup. Un véritable challenge au quotidien !

Conseils

Être autonome, curieux, patient et à l'écoute
Etre Dépanneur sur les TGV Français demande bon nombre de capacités et de savoir-faire tant techniques que psychologiques.

La SNCF est une entreprise qui se doit d'être exemplaire en sécurité. En somme, soyez en mesure d'avoir un rythme de vie bien régulé et une bonne capacité de récupération et d'adaptations aux horaires décalés (3x8). Rassurez vous, lors de votre visite médicale d'embauche et tout au long de votre carrière, les médecins SNCF sont à votre entière disposition pour vous aider à bien vivre ce rythme de travail très particulier.

Ne craignez pas l'erreur, la SNCF vous forme. En somme vous ne partirez jamais sur une intervention ou une opération de maintenance préventive avec le doute en vous. Tout est fait pour que tout se passe au mieux. De la documentation simple et concise vous donnant des marches à suivre et des pistes de dépannage à la tablette tactile vous indiquant votre trame d'opération. Et naturellement, vos collègues ne vous laisserons pas tomber. Passionnés, expérimentés et aguerris, ils auront à cœur de vous donner de sacrés coup de pouce !

Sur le plan personnel, mobilisez vos capacités de discernement et de logique. Soyez patient et à l'écoute de ce que vous entendrez. En somme, devenez enquêteur et pourchassez la panne. La trouver et la résoudre est tellement valorisant ! Surtout lorsqu'un TGV Paris-Hendaye des grands départs en vacances est en jeu...

Réussites

Le lancement des LGV Atlantique et de l'offre iNOui.
La réussite dans le poste d'un dépanneur TGV est quotidienne : vous préparez les rames, les rendez bonnes aux services ou encore les dépannez lorsque c'est nécessaire. Grâce à vous, des millions de personnes traverseront la France et l'Europe en des temps records.

Le technicentre dans lequel je travaille a su se démarquer grâce à son action collective dans la réussite de l'ouverture des LGV SEA (Sud Europe Atlantique) et BPL (Bretagne Pays de la Loire) permettant de mettre Bordeaux et Rennes à seulement deux heures de Paris !

A travers cette réussite en termes d'infrastructures, nous sommes également les premiers en France à recevoir les toutes dernières rames 2N2 3UFC composant l'offre TGV iNOui, déployée en exclusivité pour l'instant sur ces lignes ! En parallèle, le technicentre Atlantique vit également l'arrivée des rames Ouigo avec la mise en service de l'offre low cost au départ de Paris Vaugirard.

Pour notre technicentre et nous autres dépanneurs, c'est un gros challenge ! Alors que depuis 1990 et l'ouverture de l'offre TGV Atlantique notre technicentre ne travaillait que sur deux séries de TGV (105 rames TGV Atlantiques et une vingtaine de TGV Duplex), nous voici devenu une véritable plateforme au sein de laquelle nous travaillons sur 5 séries différentes de TGV (Atlantique, Réseau, Duplex, Dayse et 2N2), un type de locomotive (BB67200) et un type d'automotrice (Regiolis B84500).
L'offre iNoui demande de l'exigence et Ouigo de l'efficacité !

C’est une véritable fierté de pouvoir partager mon quotidien sur les réseaux sociaux. N'hésitez à pas me retrouver sur mon compte Twitter @Doudou_TrainDoctor !

SNCF

Notre cœur de métier, c’est le train ; mais pas que le train. Notre Groupe à vocation de service public propose une offre complète de solutions de mobilité, grâce à ses cinq métiers :
SNCF RÉSEAU, SNCF VOYAGEURS, KEOLIS, SNCF Logistics,SNCF IMMOBILIER

Visiter le site